Smile@Work | Des solutions pour travailleurs heureux

Travailler Heureux
06 Oct 2020

Managers : les astuces pour gérer votre stress (et celui de vos salariés)

Toutes les études aboutissent au même constat : le niveau de stress chez les managers comme les salariés est de plus en plus élevé. Une situation préoccupante, encore aggravée par la crise sanitaire. La bonne nouvelle, c’est que des améliorations notables sont possibles en changeant certaines habitudes. Explications avec le docteur Philippe Rodet, spécialiste du bien-être en entreprise.

gestion de travail et de stress d'une salariee

24 % des salariés français se disent en « état d’hyperstress ». 61% se considèrent régulièrement stressés, contre 42% dix ans plus tôt. Dans le même temps, le pourcentage de personnes se déclarant « très motivées » à aller au travail a chuté de 42 à 28%. Le phénomène est bien connu : plus le stress augmente, plus la motivation baisse. Et réciproquement.

« L’être humain est soumis en moyenne à une cinquantaine de sources de stress chaque jour, explique Philippe Rodet, ancien médecin urgentiste, spécialiste du sujet. Beaucoup sont anecdotiques, mais chacune a pour conséquence de réduire les périodes de récupération ». Charge de travail excessive, bruit, craintes concernant l’avenir, manque d’autonomie ou de reconnaissance, absence de sens, objectifs inatteignables, pessimisme ambiant… les facteurs de stress sont nombreux. Et la crise sanitaire est venue compliquer encore la situation. C’est ainsi que trois semaines après le confinement, 44% des collaborateurs présentaient des troubles d’anxiété et de détresse psychologique. 20% des managers déclaraient même vivre une détresse psychologique élevée. Quant à la motivation, elle a baissé de 25%.

Commencer par prendre soin de soi

Face à ce tableau sombre, des solutions existent. « Des progrès remarquables peuvent être réalisés en prêtant attention à de petites choses, avec de courts exercices chaque jour », précise Philippe Rodet.

Première étape indispensable pour le manager : comprendre qu’il doit prendre soin de lui-même, se protéger des effets du stress. Le manque de sommeil, par exemple, se répercutera inévitablement dans sa relation aux autres.

Le spécialiste suggère ensuite un exercice concret : l’hypnose de bonne conscience. Le principe ? Prendre 3 minutes chaque soir pour évaluer son niveau de stress. Dans un carnet dédié, on notera séparément ce qui s’est bien et mal passé au cours de la journée. Puis, au moment de se coucher, on se force à penser aux 3 points que l’on considère comme les plus positifs. « Cet exercice, très simple, a pour effet de faire baisser les taux d’adrénaline et de noradrénaline, deux hormones du stress ». Autre conseil : maintenir une activité physique régulière et modérée. Il suffit de marcher 30 minutes par jour, de sortir une bouche de métro plus tôt… De même, le stress augmente souvent l’envie de sucre et de sel alors qu’ils sont déjà en quantité importante dans l’organisme dans ce contexte. Faire attention à son alimentation aidera à se protéger !

Actionner les leviers adaptés à chaque collaborateur

Réduire le stress de ses collaborateurs implique de veiller à diminuer leurs émotions négatives et à augmenter leurs émotions positives. On compte cinq à six leviers suscitant des émotions positives : aider à voir le sens à la mission, savoir accorder un juste niveau d’autonomie, exprimer de la gratitude et des encouragements, être capable de fixer les objectifs au bon niveau, etc. Pour diminuer les émotions négatives de ses collaborateurs, le manager fera attention à bien formuler ses reproches, à contrebalancer ceux qu’il adresse par des compliments, à savoir reconnaître ses maladresses comportementales ou encore à être le plus souvent possible cohérent entre ce qu’il dit et ce qu’il fait.

Point essentiel : tout l’enjeu est de trouver quels leviers actionner avec quel collaborateur en tenant compte de sa personnalité. Certains accordent plus d’importance au sens donné à leur travail, d’autres aux encouragements… Les managers ne doivent pas hésiter à identifier avec le salarié les leviers en fonction des réalités de son poste et de son projet professionnel. Ils peuvent ensuite les hiérarchiser ensemble. Car attention, prévient Philippe Rodet : « nous avons une tendance naturelle à penser que ce à quoi nous sommes le plus sensible est aussi ce qui touche la personne à côté de nous… Mais ce n’est pas toujours le cas ! » Un détail loin d’être anecdotique pour dynamiser son équipe !

Managers : 5 conseils pour juguler le stress dans votre entreprise
 
1. Commencez par prendre soin de vous physiquement
2. Pratiquez l’hypnose de bonne conscience
3. Déterminez à quels leviers chacun de vos collaborateurs est le plus sensible
4. Agissez pour augmenter leurs émotions positives
5. Veillez à réduire leurs émotions négatives



À découvrir aussi

Voir plus
 
Activité économique, vie culturelle, proximité de l’océan, douceur hivernale… En moins d’une décennie, Nantes est devenu l’une des villes les ...
28.06.2022 | Lire l'article
 
Au moment de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez dès l’immatriculation renseigner une domiciliation pour votre micro-entreprise. Il s’agit ...
23.06.2022 | Lire l'article
 
Les modes de travail évoluent, et avec eux la mobilité des travailleurs. Quoi de plus logique alors que de leur ...
17.01.2022 | Lire l'article


Trouvez votre solution pour travailler en toute flexibilité !

Bureaux et plateaux

Modulables, évolutifs
et personnalisables

Visiter

Espaces de coworking

A la journée, à la semaine,
au mois ou plus !

Tester

Salles de réunion

150 espaces à la ½ journée
ou à la journée

Réserver

Bureau virtuel

Services de domiciliation
et adresse commerciale

Découvrir