Smile@Work | Des solutions pour travailleurs heureux

Travailler Heureux
05 Août 2021

Happiness Officer : un retour au bureau sous le signe du bien-être

Après une longue période de télétravail, le retour au bureau marque un tournant en termes d’engagement collaborateur et d’enjeux RH : quête de sens, perte d’autonomie, appréhension de retrouver certains collègues, baisse de la motivation, angoisses liées à la santé et la sécurité. Comment remobiliser ses équipes, les engager, assurer leur bien-être, leur donner envie de revenir au bureau ? Et si la fonction de Happiness Officer devenait un levier QVT pour booster le moral des troupes au bureau ? Véronique Huchet, Happiness Officer chez Multiburo Nantes Congrès, nous partage son expérience.

happiness officer

Déjà bien amorcé, le retour au bureau est aussi l’occasion de repartir sur de bonnes bases. Selon une étude réalisée par CSA fin mai 2021, 81 % des français pensent que le retour au bureau sera vécu de manière positive à deux conditions : avoir la possibilité de télétravailler, et bénéficier d’un encadrement plus autonome avec une attention portée au bien-être des salariés. « Avant la crise, mes missions consistaient à assurer l’entrée des équipes, les accompagner, fédérer et organiser des événements entre sociétés, communiquer sur les animations… On sentait une vraie dynamique au quotidien, et cela influait sur la qualité de vie au travail », confie Véronique Huchet, Happiness Officer pour les espaces de bureaux et coworking Multiburo Nantes. Cependant, les habitudes ont changé. Présence rythmée par le télétravail, nouvelles attentes des salariés… il faut faire preuve d’adaptation et d’inventivité !

Un Happiness Officer, c’est quoi au juste ?

L’Happiness Officer est en quelque sorte le responsable du bonheur en entreprise. C’est le garant de l’Expérience Collaborateur, le relai de la culture d’entreprise. Il écoute, audite, accompagne le changement et œuvre notamment pour le bien-être des salariés, la fédération des équipes et la qualité des espaces de travail. Son objectif : développer un état d’esprit positif et bienveillant au sein de l’entreprise. Dans cette dynamique, il peut organiser des événements, ateliers, déjeuners, ou toute autre sorte d’animations fédératrices. Mais son rôle va bien au-delà. Ses missions, pleinement ancrées dans une stratégie de qualité de vie au travail (QVT), sont très diversifiées. A l’écoute et proactif, il est la VOIX des salariés et intervient tant sur des actions et projets organisationnels que relationnels et opérationnels.

Chez Multiburo, la fonction d’Happiness Officer prend une dimension particulière. En effet, ces faiseurs de sourire œuvrent pour le bien-être de nombreux salariés d’entreprises différentes. Comment les rassembler, leur permettre de bien cohabiter, d’évoluer ou de collaborer entre entités externes ? Au-delà de l’animation et du bien-être, ils offrent un service exceptionnel sur le lieu de travail pour favoriser les échanges entre professionnels et le business entre entreprises. Selon Véronique Huchet, ce rôle est double : « Il faut être force de proposition pour fédérer les équipes et animer des moments de partage, mais aussi jouer le médiateur et trouver des solutions, favoriser la cohabitation, explique Véronique Huchet. Ce qui compte c’est que tout le monde se sente bien ».

Nouvelle mission : l’aménagement des espaces

Si les fonctions du Happiness Officer sont initialement peu reconnues, elles trouvent parfaitement leur place en cette période singulière. En effet, avec de nouvelles habitudes qui se sont ancrées lors des confinements à répétition, l’équilibre entre bien-être au travail et vie personnelle prime. Pour bon nombre d’entreprises, cette période de calme a donc été propice à la réflexion sur les nouveaux besoins des équipes. L’aménagement des espaces, notamment sur le plan ergonomique et technique, et la possibilité de se retrouver en équipe pour créer et collaborer en toute sécurité se classent parmi les priorités. Chez Multiburo, « nous avons décloisonné des bureaux, réalisé de meilleurs agencements liés à la lumière, prévu une salle de pause, des douches… le tout basé sur les attentes des uns et des autres, afin d’allier plaisir et vie professionnelle », souligne l’Happiness Officer nantaise.

Le défi d’une organisation hybride

Alors qu’une organisation flexible se profile au sein des entreprises, l’Happiness Officer doit jongler avec de nouvelles considérations : la temporalité, lorsque le télétravail vient rythmer les semaines au bureau, et l’espace, où l’aménagement devient la priorité des entreprises qui se tournent vers du flex office. « Avec une organisation hybride du travail, c’est plus compliqué de prévoir des événements car on ne sait pas toujours quand les équipes viennent sur place », reconnaît Véronique Huchet. L’adaptation est donc de mise. La clé pour y parvenir ? La communication, par tous les moyens. À travers les réseaux sociaux, des affiches, une messagerie interne… c’est le premier point de contact pour les équipes dont l’emploi du temps se retrouve désormais partagé entre présence au bureau et télétravail. « La communication sur nos actions est aussi importante que l’action elle-même, souligne Véronique Huchet. Et pour maximiser la présence lors de ces événements, on priorise une organisation les jours en milieu de semaine comme le mardi ou le jeudi ».

Vecteur de renouveau et de redynamisation

C’est indéniable, il est encore difficile de se projeter sur les mois à venir. Toutefois, selon une étude Opinion Way d’avril 2021 sur le bonheur au travail, 78 % des Responsables et Directeurs RH interrogés sont optimistes quant au moral des salariés de leur entreprise. En effet, les équipes semblent exprimer l’envie de remettre l’humain au cœur des activités. Chez Multiburo Nantes Congrès, Véronique Huchet dresse le même constat à travers ses différents échanges avec les clients Multiburo : « En proposant des animations à toutes les entreprises qui évoluent chez nous, on crée aussi du lien inter-entreprises. D’autant plus après cette crise, les personnes veulent partager des moments autrement qu’à travers un écran ! Et les entreprises ont besoin de relancer leur activité donc l’échange et la collaboration avec des structures complémentaires sont plus que bienvenus ».

La rentrée de septembre est synonyme de nouveaux projets : « Avec de nouveaux arrivants, ce sera le bon moment pour rebondir. Nous en profiterons pour lancer de nouvelles idées, reprendre une bonne dynamique autour d’activités innovantes. On a envie de s’impliquer et besoin de sortir, ce sera peut-être le moment d’amener davantage les personnes vers l’extérieur ». Autant de projets qui relanceront les équipes dans une bonne dynamique !

Découvrez nos adresses à Nantes

Découvrez toutes nos adresses et nos solutions



À découvrir aussi

Voir plus
 
Activité économique, vie culturelle, proximité de l’océan, douceur hivernale… En moins d’une décennie, Nantes est devenu l’une des villes les ...
28.06.2022 | Lire l'article
 
Au moment de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez dès l’immatriculation renseigner une domiciliation pour votre micro-entreprise. Il s’agit ...
23.06.2022 | Lire l'article
 
De nombreux spécialistes l’ont présenté comme le sommet de la dernière chance. La COP 26, qui vient de rassembler à ...
23.11.2021 | Lire l'article


Trouvez votre solution pour travailler en toute flexibilité !

Bureaux et plateaux

Modulables, évolutifs
et personnalisables

Visiter

Espaces de coworking

A la journée, à la semaine,
au mois ou plus !

Tester

Salles de réunion

150 espaces à la ½ journée
ou à la journée

Réserver

Bureau virtuel

Services de domiciliation
et adresse commerciale

Découvrir